Concert 8:                 Déborah NEMTANU, violon   et    Fanny AZZURO, piano       le samedi 11 juin 2021 à 17 h. au Château

DÉBORAH NEMTANU, violon

FANNY AZZURO, piano

 

 

Toutes deux issues de familles de musiciens exilés (Roumanie et Italie) pour pratiquer leur art, Deborah Nemtanu et Fanny Azzuro se tournent naturellement vers les compositeurs ayant eux-mêmes trouvés refuge hors de leur patrie. L’exil comme trajectoire commune : c’est avec force et détermination que Fanny et Deborah puisent dans leurs racines pour partager ce PROGRAMME:


Prokofiev Sonate n°1
Dvořák 4 pièces romantiques, op. 75
Bartók Rhapsodie n°1

 

 

FANNY AZZURO

 

 

« Raconter une histoire avec honnêteté, humilité, habileté, en créant un lien humain fort, un moment de partage harmonieux », tel est son credo. Fanny Azzuro est une pianiste dont la carrière de soliste est en pleine ascension. A 33 ans, elle s’affirme sur les scènes prestigieuses du monde musical par un propos toujours très abouti et un jeu poétique et intense. Sa saison 2018-2019 a été ponctuée de concerts dans des salles et festivals réputés, notamment La Folle Journée de Nantes, le Nohant Chopin Festival, le Lille Piano Festival, la Salle Cortot, les opéras de Toulon, Lille et Avignon, le Grand Théâtre d’Angers et, à l’étranger, elle est programmée à Zürich, Bruxelles, New York, Washington et Dallas.

 

En 2017, Fanny Azzuro présentait chez Paraty Harmonia Mundi l’album 1905 Impressions, qui a été nominé à l’International Classical Music Awards et a reçu beaucoup de distinctions : Pianiste Maestro, 5 croches Pizzicato, 4 étoiles Pianist Magazine et choix de Concertclassic : « l’enregistrement de Fanny Azzuro est une petite merveille ! » Il est encore fréquemment diffusé sur les ondes de Radio Classique et France Musique.

 

En 2014, son album Russian Impulse avait reçu les meilleurs éloges de Classica, « jeu ample et lyrique », la rapprochant alors « d’un Lazar Berman ou d’un Nikolaï Lugansky ». BBC Music Magazine la qualifiait de « jeune pianiste brillante ».

 

Musicienne complète et curieuse, elle se passionne pour la musique de chambre et partage des instants magiques avec les quatuors Voce, Hermès et Van Kuijk en interprétant les quintettes de Franck, Schumann et Fauré. Elle forme depuis un an un duo flamboyant avec la percussionniste Adélaïde Ferrière dans des œuvres et arrangements originaux. Elle s’implique également au sein du SpiriTango Quartet (depuis huit ans) dans des programmes et versions très personnelles de tango nuevo et contemporain. Leur troisième album est salué par la presse, notamment choix du Monde, qui les place « dans la lignée des grands quatuors à cordes ».

 

Elle crée récemment un nouveau projet, Mouvement, avec la danseuse Andréa Moufounda, mis en scène par Parelle Gervasoni, dans l’optique de décloisonner la musique classique. Par ailleurs, elle joue fréquemment avec le fameux pianiste de jazz Hervé Sellin dans le programme Passerelles jazz et classique.

 

Une de ses grandes sources d’inspiration est le pianiste Boris Petrushansky, maître de l’école russe, avec qui elle travaille encore à l’Académie pianistique d’Imola.

 

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Licence et Master en piano et musique de chambre), elle poursuit ensuite son cursus à d’Helsinki avec Tuija Hakkila. Son solide bagage lui permet de réussir plusieurs concours internationaux, dont le World Competition à Cincinnati, Washington International Piano Competition, Lalla Meryem à Rabbat et Piano Campus à Pontoise.

 

Officiellement Artiste Yamaha, elle est aidée par de nombreuses fondations et mécènes dont le Mécénat Musical Société Générale, la Fondation Safran pour la Musique, la Spedidam, l’Adami et la Fondation Meyer.

 

 

DEBORAH NEMTANU 

VIOLON

 

 

Née en 1983, à Bordeaux, dans une famille passionnément musicienne, Deborah Nemtanu

a quatre ans lorsqu’elle choisit le violon. La précocité dans la réussite et la diversité dans le

talent caractériseront son parcours.

Après avoir obtenu son prix première nommée en 2001 au Conservatoire national supérieur

de Musique de Paris, elle multiplie les distinctions internationales : prix de l’Académie

Maurice Ravel en 2001, quatrième prix et prix spéciaux au concours Jacques Thibaud

en 2002, participation au Perlman Program (USA) en 2007, deuxième prix du Concours

Benjamin Britten de Londres en 2008, couronné par un concert avec le Royal Philharmonic Orchestra.

En 2005, elle est nommée premier violon solo de l’Orchestre de Chambre de Paris, un poste

 de haute responsabilité qu’elle occupe toujours aujourd’hui. A ce titre, elle se produit

régulièrement comme soliste au Théâtre des Champs-Elysées, notamment dans le

 Concerto n°3 de Saint-Saëns, la Symphonie espagnole de Lalo, le concerto de Brahms

ou les concertos de Bach, établissant au passage des relations de profonde confiance

avec des chefs tels qu’Andris Nelsons, Louis Langrée, Juraj Valčuha ou Sir Roger Norrington.

Curieuse et passionnée, Deborah Nemtanu élargit progressivement son champ d’action : 

en proposant des programmes où elle passe habilement du violon à l'alto ; et en en

dirigeant elle- même l’Orchestre de Chambre de Paris, en connivence avec les musiciens

de l’orchestre, dans un véritable esprit chambriste.

En 2015/2016, elle dirige des symphonies de Mozart à l’Hôtel Sully à Paris (retransmis

par France 3) et au Palais Farnèse à Rome. En tant que soliste, elle joue au Festival

Enescu et au Festival d’Augsburg sous la direction de Sir Roger Norrington. Elle se produit

également aux Folles journées de Nantes et de Tokyo, au festival de Salzburg, au Festival

de Montpellier, au Musée d'Orsay et au Festival des Midis-Minimes, à Bruxelles, son

premier récital avec la pianiste Natacha Kudriskaya est une euphorie!

Au fil des des tournées, Deborah Nemtanu multiplie les rencontres musicales fécondes,

notamment avec Boris Berezovsky, Stephen Kovacevich, Romain Descharmes,

Jean-frederic Neuburger, Adam Laloum, François Leleux, Emmanuel Pahud, Fazil Say,

Daniel Hope, sans compter sa sœur Sarah Nemtanu, également violoniste et partenaire de toujours.

Salué par la presse, son premier disque, consacré à Saint Saëns et Fauré, sort en 2013,

avec l’Orchestre de Chambre de Paris placé sous la direction de Thomas Zehetmair (Mirare)

. En décembre 2014, elle s’associe à sa sœur Sarah pour l’enregistrement des concertos

pour violon de Bach et de Schnittke (Naive), puis ce sera l’intégrale des Duos de Bartók

en 2016 pour Decca cette fois. Enfin, en 2018 sort un CD (Label Pentatone) consacré au

double concerto pour violon & piano, avec la belle collaboration de Sarah Nemtanu et

des soeurs Kodama

Deborah Nemtanu a été nommée Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en février 2016.

Ses partenaires privilégiés sont les pianistes Romain Descharmes et Natacha Kudritskaya

ou encore le clarinettiste Florent Pujuila. Deborah forme également un duo constitué avec sa

soeur la violoniste Sarah Nemtanu & débute une nouvelle collaboration avec le violoncelliste

François Salque.

Elle joue un violon de Domenico Montagnana (1740), généreusement prêté par Monceau

Investissements Mobiliers, société du groupe Monceau Assurances.

 

 

 LA SOIRÉE FESTIVE SE POURSUIVRA DANS LE PARC DU CHÂTEAU AVEC LES ARTISTES;  LE PUBLIC INTÉRESSÉ PAR LA SOIRÉE SONT REMERCIÉS DE GARNIR LE BUFFET EN APPORTANT DES BOUCHÉES APÉRITIVES SALEES OU SUCREES ET SA BOISSON COORDONNÉE...